Posts Tagged ‘financement’

Achat, crédit, location financière : Avantages et inconvénients

Mercredi, mars 3rd, 2010

Aujourd’hui, nous allons rentrer dans le détail des avantages et inconvénients des différents types de financement, lorsque vous souhaitez avoir accès à un bien et/ou un service.

Tout d’abord, commençons par le plus évident :

L’achat en fonds propres.

Cette solution présente l’avantage de la simplicité. Si votre trésorerie le permet, vous pouvez immédiatement acquérir le bien concerné et préserver ainsi votre indépendance financière.

Néanmoins,  d’un point de vue comptable, l’achat en fonds propres présente certains désavantages :

  • vos fonds propres sont immobilisés
  • le produit acheté doit être inscrit au bilan dans les immobilisations
  • vous devez également avancer la TVA.

D’autre part, si le bien que vous cherchez à acquérir devient rapidement obsolète, la gestion de sa revente peut être problématique et génèrera une moins-value.

Si vous souhaitez purement et simplement vous débarrasser du bien, il faut savoir que certains types de matériels (informatiques par exemple) doivent être recyclés, et que vous devrez de ce fait vous affranchir d’une éco-taxe.

Dans le cadre de l’achat d’un produit associé à des services (télésurveillance par exemple), le paiement des échéances du contrat de prestations n’est pas compris dans l’achat. Il faudra également vous en acquitter, après avoir sélectionné le prestataire de service, dans un domaine que vous ne maîtrisez pas toujours.

Le crédit

Faire appel à un crédit est une solution communément choisie pour éviter une sortie de trésorerie. Elle a pour principal avantage de préserver vos fonds propres et d’étaler les sorties sur plusieurs mois ou années.

Cette solution est adaptée au financement de biens à faible obsolescence ou nécessitant une longue période d’amortissement (ex. : climatisation, équipement photovoltaïque). En effet, l’évolution du matériel n’est pas gérée par l’établissement prêteur. Celui-ci se contente de vous avancer la trésorerie nécessaire à l’achat.

Là encore, l’avancement de la TVA reste à votre charge et votre bilan est alourdi puisque le crédit est assimilé à un emprunt. De ce fait, votre capacité d’emprunt  est réduite pour des investissements ultérieurs.

Sur certains matériels vous devrez également vous acquitter d’une éco-taxe lors du recyclage.

Par rapport à d’autres formes de financement, le crédit n’est pas évolutif. Vous souscrivez pour une somme précise, avec des remboursements échelonnés dés la signature du contrat.

Comme pour l’achat sur fonds propres, le coût du contrat de prestations n’est pas inclus dans le crédit.

Location Financière

Comme nous l’avons expliqué dans le précédent article, le fonctionnement de la location financière revient à bénéficier d’un bien et/ou d’une prestation en contrepartie du règlement d’échéances modérées.

Dans le cadre de ce type de financement, vous n’êtes pas propriétaire de la solution, mais elle est mise à votre disposition pendant la durée du contrat. De plus la société de financement est sélectionnée par le prestataire, celui-ci peut toutefois travailler avec plusieurs leaseurs, et vous avez donc plusieurs choix.

Les avantages de cette solution sont multiples :

Tout d’abord au niveau comptable et financier :

  • vos fonds propres sont préservés,
  • les échéances réglées figurent aux titres de charges dans le compte de résultat,
  • votre capacité d’emprunt est intacte.

Ensuite, la plupart des solutions de location financière sont évolutives et donc adaptées à tous les types de produits et notamment ceux à forte obsolescence.

Les produits/services peuvent être remplacés ou mis à jour durant toute la durée du contrat. Au terme, vous pouvez profiter des dernières évolutions technologiques avant de repartir sur un nouveau contrat.

Les prestations afférentes au produit (maintenance, mises à jours, etc.) sont bien souvent inclues aux mensualités, donc garanties sur toute la durée du contrat. Vous disposez également d’un interlocuteur unique (le fournisseur/prestataire).

Vous n’avez en aucun cas à gérer les équipements en fin de vie : Pas de préoccupation sur le recyclage ou la revente.

La location financière est le modèle qui convient au plus grand nombre de produits/services pour lesquels une offre « tout en un » permet aux clients de bénéficier d’une solution sans contrainte.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de parfip

La location financière : Comment ça marche ?

Mercredi, janvier 13th, 2010

La location financière: une solution pour les fournisseurs et leurs clients

Crédit, location financière, leasing… Ces solutions reviennent régulièrement lorsque se pose la question du financement  de produits ou de services. Mais que désignent exactement ces termes et qu’est ce qui les distingue ?

Aujourd’hui nous nous pencherons sur la LOCATION FINANCIERE.

Comment fonctionne la location financière ?

La location financière est la solution la mieux adaptée lorsque vous désirez utiliser un produit auquel sera associé un (ou plusieurs) service(s).

On peut citer en exemple le domaine de la télésurveillance : Le fournisseur  installe du matériel (détecteurs de mouvement, caméras, etc.) et assure également – pendant toute la durée du contrat de location – les prestations de maintenance, et la télésurveillance reliée à une plate-forme spécialisée.

Les contrats de location financière impliquent donc trois acteurs: le loueur, le fournisseur et le locataire (client final).
Il y parfois un quatrième acteur lorsque le prestataire de service est différent du fournisseur (exemple : prestataire de télésurveillance).

Le fournisseur commercialise et installe le matériel ; il fait alors signer un contrat de location au client final et éventuellement un contrat de prestations de services associé à ce matériel.
Il cède ensuite le contrat de location (le matériel) au loueur qui lui paye immédiatement la somme convenue préalablement pour l’achat de ce matériel.
Le loueur devient donc propriétaire du matériel et accorde au client-locataire le droit d’utiliser ce matériel, pendant une durée déterminée par le contrat.

Le client-locataire règle au loueur les loyers dont le montant est prévu au contrat de location. Si un contrat de prestations de services a été signé avec le fournisseur en même temps que le contrat de location, ce montant peut inclure des prestations qui seront en ce cas reversées par le loueur au fournisseur.

Le loueur assure la gestion financière des contrats qui lui ont été cédés et assume le risque financier des dossiers libérant le fournisseur de plusieurs contraintes :
-    la recherche d’un financement pour le client final
-    la gestion et le coût des prélèvements des loyers
-    la gestion des reversements au prestataire de télésurveillance (dans notre exemple)
-    la gestion du risque client

Il y a trois familles de contrats de location: « small ticket », « middle ticket » et « big ticket ». La location financière est accessible à tous à partir d’un loyer mensuel de 30 euros, ce qui correspond à un contrat « small ticket ». Les contrats peuvent être de courte, moyenne ou longue durée.
Dans le domaine de la télésurveillance, les contrats sont souscrits pour une durée moyenne de 48 mois et sont destinés aussi bien aux professionnels, collectivités, qu’aux particuliers.

Quels secteurs d’activité sont concernés ?

La location est une composante des métiers du financement qui se retrouve dans les principaux secteurs de la vie économique: automobile, équipements médicaux, bureautique, informatique, matériel de sécurité et nouvelles technologies qui regroupent Internet, énergies renouvelables ainsi que les technologies « vertes ». Ce service permet aussi de gérer les évolutions de matériel de haute technologie.


Quels avantages ?

Pour les fournisseurs :

Cette option financière plus « légère », rapide et souple que le crédit bancaire est accessible à l’ensemble des clients. Le fournisseur peut ainsi proposer une solution « globale » adaptée aux besoins du client sans dépendre du bon vouloir de leurs partenaires financiers traditionnels toujours plus frileux.
Il est plus aisé de fidéliser sa clientèle en assurant les prestations liées aux produits installés pendant toute la durée du contrat et de poursuivre ensuite la relation commerciale lors des renouvellements.

La récurrence liée aux reversements des prestations de services permet de pérenniser l’entreprise et d’augmenter la valeur de son fonds commercial.

Pour les clients finaux :

Ce modèle de financement permet d’accéder rapidement à des solutions « tout compris » en préservant sa trésorerie. Le client final n’a qu’un seul interlocuteur, le fournisseur, alors qu’il en aurait 3 avec un crédit classique (le fournisseur, la banque et le prestataire).

La location permet de passer les loyers en charge, plutôt qu’en amortissement d’emprunt au bilan. Cela permet de ne pas entamer la capacité d’emprunt de l’entreprise et est fiscalement plus avantageux.

Le client bénéficie à tout moment de la possibilité de faire évoluer son installation et ses prestations auprès du fournisseur. Lors d’un crédit classique, le client se voit dans ce cas appliquer des pénalités s’il décide de rompre son contrat avant terme pour partir sur de nouvelles modalités.

Plus d’informations sur le site de PARFIP